Cette semaine vous n’allez pas me voir beaucoup par ici, lundi, mardi cours toute la journée non stop, et mercredi je pars dans mon Sud. Me faire opérer des dents de sagesse. J’en ai 4. Anesthésie générale, alors je ne sais même pas si je reviendrai. Entre le tour de la famille et les soins intensifs de ma meilleure amie (qui doit en ce moment même être en train de préparer une fournée de muffins au choco-Nutella pour me redonner le goût de la vie après mon opération), je ne jouerai probablement pas de la semaine à Paf le chien, alors ne prenez pas trop d’avance, merci les copains.

Pour tenir jusque là, des clips bien, certains issus de mes deux dernières soirées concerts dont je vous parlais dernièrement. Fallait venir, je vous l’avez bien dit que Factory ça allait déchirer ! A voir à tout prix en live donc : General Elektriks, Rinôçérôse et Battant. A découvrir, l’album de My Girlfriend is Better Than Yours et le nouveau clip de Scarlett Johanson.

General Elektriks fait de très jolis clips, j’accrochais pas trop aux mélodies avant de les entendre en live, mais c’est un groupe qu’on a envie de voir évoluer, et danser danser danser encore et encore derrière un clavier. Merci à eux pour leur énergie folle et électrique. J’ai été épaté par l’illusion de voir le clip en vrai !

Rinôçérôse est un groupe de Montpellier que beaucoup connaissent grâce à la pub de l’iPod Nano ou encore celle de Mac Do “Venez comme vous êtes“. C’est un groupe comme on en compte peu en France, c’est un peu notre exception culturelle à nous, un vrai groupe d’électro rock, un vrai groupe de scène, bon et créatif avant tout. Mature, ils savent se renouveler, après l’album éponyme sorti en 2006, Futurino sorti cette année montre l’exemple d’un groupe avant gardiste, avec un concept hors du commun : faire une tournée de vrais spectacles sonores mettant en valeur leur son hypnotique et orgasmique (merci Electronic Shadow).

Vu pour la 3é fois hier soir en concert (après le Zénith de Montpellier et sur le lac d’Enghien-les-bains) je peux dire qu’à chaque fois ils savent envoûter leur public. Quelque soit la taille de la scène, attendez-vous à en avoir plein les yeux, plein les oreilles jusqu’à n’être plus qu’un corps transpirant répondant aux notes de leur partitions.

Battant un trio inconnu assez magnétique producteur d’un rock qui arrive à se démarquer, on sent tout de suite qu’ils ont un côté London, normal me direz vous pour des londonniens. Un brin de fille qui respire l’androgynie mais qui impressionne dès qu’elle ouvre la bouche, une voix toute en contradiction avec les mimiques sur-féminines du personnage. Elle sait charmer, en fait un peu trop parfois (Chloé est jeune) mais hâte de les voir évoluer et de les voir s’envoler vers un autre univers. Alors que je n’ai pas fini d’écouter le premier album “No Head” sorti en février dernier, j’ai déjà hâte d’entendre le second, hâte de les voir passer à autre chose, sortir d’une post-adolescence où l’on voit tout en noir.

My girlfriend is better than yours repéré à la fléche d’Or l’an dernier, il s’agit d’un petit groupe comme je les aime, une pop décomplexé d’un couple vraiment amoureux et ça fait plaisir. Frais, mignon, deux jolies voix… Et parce qu’on rêverait toutes qu’un mec dise de nous qu’on est mieux que toutes les petites copines de ses potes réunies.

Et pour le fun, et surtout pour les yeux, le clip de Scarlett Johanson, les oreilles s’habituent progressivement à sa voix. J’aime Scarlett.

PS : J’appellerai bien ma fille Scarlett si j’en ai une (ou Célia, ou Nina ou comme voudra le papa en fait !).

Rendez-vous sur Hellocoton !