Twitter, j’y vais ou j’y vais pas ?

Du lundi au vendredi, après avoir fait le tour des bureaux, m’être servi des litres de café, lu les nombreux mails qui m’attendent sur ma boîte pro (bon ok faut pas exagérer, j’en ai pas des milliers non plus), je me connecte pour suivre l’évolution de nos sites web et blogs, je me rue sur mes blogs préférés et pour finir je me connecte sur Twitter avant de me mettre enfin à travailler.

Côté pro, je passe un temps fou

Je passe du coup un temps fou à lire les tweets des uns et des autres et à vérifier que mon nombre de followers (comprendre personnes qui me suivent) augmente petit à petit. L’objectif ? Créer le buzz autour d’un évènement professionnel. Pas sûr que ça fonctionne, mais au moins on ne pourra pas dire qu’on n’aura pas essayé et puis ça permet d’attiser ma curiosité. Je twitte donc, enfin j’essaie.

Côté perso, je n’ai pas encore sauté le pas.

La première raison, c’est que ça deviendrait trop vite une drogue. Je suis déjà accro à Facebook et Instagram, à plein de blogs, à la console, aux smartphones, je ne peux pas en plus devenir accro à Twitter, après il faudrait me déprogrammer !

La deuxième raison est que Twitter a son propre langage dont je n’ai pas encore saisi toutes les subtilités… Bon les @pseudo, ça va. Les RT, passe encore mais je n’utilise pas la moitié des outils dont je dispose et je suis loin d’avoir exploré tout ce qu’il est possible de faire.

Peut-être que j’y viendrai un jour, c’est même quasiment sûr, mais pour le moment j’ai assez de pain sur la planche avec mon blog, mon travail et mes bonnes résolutions…

Et vous êtes-vous sur Twitter ? Vous en pensez quoi ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *