Vous n’avez pas pu échapper au buzz incroyable que provoque La Terrible Party, 1 site dédié, 5 teasers vidéos et  1 fan page de plus de 25 000 membres, tout ça pour quoi ? La plus grosse fête parisienne de l’année donnée en l’honneur d’un parfum masculin représenté par un buste vêtu d’une marinière… Vous pensez le connaître ? Et bien détrompez-vous le Male revient mais en encore plus Terrible… La fragrance de Jean-Paul-Gaultier prend un coup de jeune avec une marinière crayonnée encore plus sexy.

Le Male Terrible attaque par une overdose de fraîcheur quand l’amertume du pamplemousse rencontre la nervosité du poivre rose. Il emballe ensuite par les effluves d’une lavande conquérante. En fond, l’ultra-masculinité brute du vetiver bouscule la sensualité de la vanille. Torride et ténébreux, incroyablement sexy, il est “Le Male” poussé à l’extrême.Vous détesterez l’adorer !”

Pour fêter ça la nuit du 4 novembre la capitale ne dormira pas et sera Plâce Vendôme pour La Terrible Party. Et devinez quoi ? Il n’y a plus de places, les inscriptions sont clôturées. MAIS on vous propose de gagner 2 pass VIP pour la soirée la plus terrible de l’année… Alors si t’as une marinière laisse un commentaire !

Le dernier et l’avant dernier commentaire laissés avant ce vendredi 19H remporteront 2 PASS VIP valable pour 2 personnes. Vous avez le droit de commenter autant de fois que vous voulez, mais jamais 2 fois à la suite ! Vous n’êtes pas parisien ? On met aussi en jeu 1 flacon Le Male Terrible, suffit d’inclure le mot “marinière” dans votre commentaire, celui-ci sera tiré au sort !

EDIT : STOOOP c’est fini, merci à tous ! Félicitations à Ludo et Flequillo qui sont les derniers à avoir postés un commentaires avant 19h00 et qui doivent m’envoyer leur adresse postale afin de recevoir leur pass VIP pour 2 personnes, la personne tirée au sort est L’âne Anaïs qui doit elle aussi m’envoyer son adresse postale pour recevoir le Male Terrible !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Hey ! J’espère que vous ne m’avez pas oublié je suis la petite nana qui écrivait sur ce blog quand elle avait le temps ! Ces derniers mois ont été assez mouvementés dans ma petite vie et du coup j’ai du vous délaisser – pour raisons professionnelles bien entendu. Stage de fin d’étude, mémoire de fin d’étude, soutenance de mémoire de fin d’étude… et dans tout ça il y a le mot FIN, et je vous jure parfois on est heureux de le voir apparaître à l’écran. Surtout quand il évoque le souvenir d’une fin comme on les aime, à la “ils vécurent heureux et eurent beaucoup…” après une multitude de péripéties (genre 72 mois de mes 302 mois pour être exacte).

Alors bienvenue dans la saison 2 de Baskets & Mini-Jupe ! Même si j’avoue que j’ai trompé les minis avec quelques carott pants et que je collectionne bottines & derbies, j’aurais toujours un énorme petit faible pour les baskets, notamment parce qu’à Paris on est toujours en train de courir après un métro et qu’en baskets c’est toujours plus approprié, croyez moi. Et puis comme dirait une amie qui aime me recopier, les baskets c’est la vie !

Et puis surtout parce que ça sert à quoi d’imaginer des vêtements (ou des chaussures) si on peut rien faire dedans hein ? Forcément ce slogan vous rappelle quelque chose et vous voyez bien où je veux en venir. Petit Bateau est une des rares marques à n’avoir jamais quitté mon armoire, peut-être même la seule. J’aurais bien dit Kickers mais question de place je me suis résolue à donner mes dernières paires (bottes x 2 + ballerines x 2) de la marque qui m’a fait rêver au moins tout le collège.

Une marque transmise de générations en générations et dont on ne se lasse pas au fil des années c’est quand même rare, preuve qu’elle sait se renouveler pour mieux nous surprendre à chaque saison. Intemporelle et toujours dans l’air du temps c’est ma vision de Petit Bateau. Et quel bonheur de pouvoir partager cette pensée avec les hommes de sa vie ! Nouvelles formes, nouvelles matières, nouvelles couleurs associées à un super e-shop et une fan page admirablement bien animée (et je dis pas ça juste parce qu’il y a plein de codes promo !).

Il m’est si difficile de résister à la tentation, que j’ai bien du y céder 4 ou 5 fois depuis la naissance du e-shop. Un ensemble de sous-vêtement liberty, un sac polochon en ciré parfait pour les week-ends à 2, mon débardeur en lin (qui est un peu ma it-pièce à moi), un t-shirt au si célèbre motif milleraies, un t-shirt Kitsuné pour chéri chéri (histoire de pas me sentir trop coupable)… Bref, la liste est longue, alors quand Petit Bateau m’a proposé de choisir l’article que je voulais j’ai pas vraiment hésité, j’ai pris la dernière pièce que j’avais dans le collimateur : la marinière en coton Bio. Et ce qui est drôle c’est que sans me consulter Victor à choisi la même chose !

Ma pièce préférée ? La surprise qui accompagnait la marinière, une écharpe snood couleur camel, elle m’accompagne tous les jours depuis. Elle va parfaitement bien avec mes bottines. Elle est toute douce et c’est THE couleur du moment.

La prochaine ? Le véritable ciré bleu smoking parce que j’ai jamais de parapluie quand il en faut et que je ne sais jamais sous quoi me cacher quand il pleut !

Bref, Petit Bateau depuis 302 mois et pour toujours…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Ca m’étonnerai que tu ne sois pas au courant, mais adidas à lancé il y’a environ un mois sa vidéo de promotion pour la collection automne-hiver 2010. Un superbe stop-motion dans les rues de Paris et sur le toit du Grand Rex. (Si tu veux plus d’info, Julien à tout détaillé)

Du coup, pour animer les points de ventes et se rapprocher des consomateurs, adidas à également lancé en début de semaine : le TOFOMATIC. Un photomaton qui prend en pied qui va permettre de reproduire une chorégraphie en stopmotion. En gros, tu rentre dans la grosse boi-boite, tu reproduis la position du chorégraphe, et une fois que tu l’a, hop, tu es photographié. La photo est ensuite ajouté à la dance, visionable en ligne, et dans les points de ventes.


Le photomaton va voyager dans les différents store jusqu’a 20 novembre. Donc si vous voulez en être il ne faut pas trop tarder.

Nous, on a vraiment apprécié la soirée de lancement de la machine dans la boutique dès champs puisqu’entre autre, Youssoupha était là pour mettre l’ambiance. Gros son, chaine en or, et baskets neuve à foison. N’oublions pas biensur le photomaton et quelques VIP. Bref, comme à chaque fois un évent et une communication adidas super bien ficellée qui fait plaisir. Chapeau à SidLee. Encore merci à adidas pour l’invit!

Y’a plus de photos de la soirée .

Rendez-vous sur Hellocoton !

Portland, la cité des roses ! C’est calme, assez branchouille (enfin du coté de l’hotel), mais le coeur de l’action se passe sur le campus Nike. Du coup, après avoir rencontré les 7 autres petits chanceux venus de chaque partie du monde, on est allé y faire un petit tour.

Lac

Un vaste domaine avec plein de buildings, un grand lac, un terrain de football americain, une piste de course olympique. Le pied quoi ! Avec sur place, une sorte de qui est qui et qui à fait quoi puisque chaque building porte le nom d’un athlete. J’ai bien quelques videos en 360.

NikeID Studio

Du lourd quoi !!!
Et puis petit passage au studio NikeID du Campus, enfin, le showroom, car le building entier est dédié a NikeID – avec les designers les ingenieurs. Et du coups, entre quelques petits cadeaux surprises on nous donne des infos sur notamment les validations des multitudes de possibilités.

Voila pour ce qui est des grandes lignes, maintenant, c’est direction le centre de Portland pour une soirée découverte du Pearl District connu pour ses bières et du Mississipi District.

PS: quelques autres photos ici

Rendez-vous sur Hellocoton !

Titre raccoleur, je l’accorde, mais demain à l’aube, partance pour les Etats-Unis. Portland, dans l’Oregon pour être plus précis où se trouve le siège de Nike. Siège que je vais visiter!!!

Nike

Pour rappel : à l’origine Nike s’appelait Bleu Ribbon Sports et fournissait les athlètes de la ville. A l’époque elle distribuait même des chaussures de Onitsuka Tiger (maintenant Asics). En 1971 est apparue la virgule (qui représente l’aile d’Athena Niké), et c’est seulement en 1978 que la marque à adopté le nom de Nike.

Direction donc le temple de la baskets ! THE SNEAKER PLACE ! Whouuuhouuuu !!!
Une semaine à visiter le Nike World Headquater, le Nike Campus, rencontrer des designers, le centre de technique, mais aussi tester les spécialités locales comme le Voodoo Donuts et visiter Portland. Des vacances impromptues qui s’annoncent déjà géniales !

Ca sera donc une belle semaine, qui sera dans ce genre là :

Pas d’inquiétudes, vous pourrez suivre en live tout ça ici et sur mon twitter !
Et vous, quoi de prévu la semaine prochaine :D

J’en profite également pour remercier une fois de plus les équipes de NikeID et Nike France.

Rendez-vous sur Hellocoton !

On est presque en septembre, alors nos amis les marques en profitent pour présenter leurs collections automne hiver ! Cette année, ils auraient pu l’annoncer même un peu plus tôt vu le temps. Du coup, petit selection parmis les catalogues.

Ca commence avec Sixpack, et sa collection qui s’intitule SYNESTHESIE. Références et inspirations de certains poétes maudits comme Baudelaire ou Poe. Cela reste encore très teaser mais cela promet !


Les autres teasers sont visibles ici, la et la.

Il n’y a pour l’instant que les t-shirts de la collection sur le site, donc on attend avec impatience les petites chemises (tel la Lavezzi) et les pulls comme Sixpack sait si bien les faire (rappellons nous la Deauville ou le Pleasant Knit)

Du coté de chez Supreme, on en dévoile un peu plus. C’est très casual, ample et droit. Coté retro et typo de campus américain, ca annonce le retour du workwear de chantier comme dirait Modissimo. J’aime la simplicité des vestes, chemises et pull, par contre le mannequin, qui colle parfaitement au style workwear de la collection fait flipper.

Pour ne pas manquer de chaussures, on pourra se tourner vers les très jolis modèles d’Yves Saint Laurent (merci willou et ViaComIT). C’est aussi sobre, avec de belles formes. Presques montantes et en nubuck, ça donne vraiment envie ! Un parfait mix entre le très street et le class.

Et pour finir sur ce mix street/class, comment ne pas craquer sur l’ensemble de la collection adidas Silvr ?!

Les Classic Mid sont très jolies, et peuvent se colorer au besoin pour être un peu moins sobre. Les DRESSSHOE SILVR-131 se rapprochent elle des basics de Van’s, mais sont tout aussi jolies !

Les assortiments hommes de la gammes sont tous très bien, pas trop strict et sans fioriture ! Le branding est discret, les coupes très droites, il y a vraiment de quoi aimer cette collection.

Maintenant, il y’a plus qu’a commander :)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Petite découverte trouver entre deux liens, c’est Maestro Knows. Un street-guy de L.A qui monte qui monte, et qui passe son temps sur un skate à montrer des spots de ouf ! C’est pertinant, très street, et bien monté, de quoi faire palir les podcasters français. Levi de son vrai prénom, c’est un Sneaker Freaker qu’il faut absolument suivre pour se tenir informer des dernières tendances street US. Chemise à carreaux, bonnet, Nike au pieds, et fish-eye voila comment ça se passe !

Voila ce que ca donne quand il visite San Francisco !


Ou encore quand il rencontre Johny Cupcake à Boston, voir quand il visite NYC !

Si tu veux en voir plus, y’a une petite interview sur SneakerFreaker, ou tu peux regarder ses podcasts sur Maestro Knows.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous savez on dirait pas mais vous me manquez franchement vous par ici, et puis la musique aussi. Promis dans mon prochain billet il y en aura plein, parce qu’une pause musique ça ne fait jamais de mal, même en plein milieu d’un mémoire. En attendant les vacances j’écoute Local Natives et ça sent bien bon le sable chaud, croyez-moi : cliquez !

Et sinon pour le titre c’est juste que je viens de tomber la dessus (par le plus grand des hasards hurm hurm) et qu’un OMAGOD n’a pas pu s’empêcher de sortir de ma bouche en la voyant, voyez donc :

Canon, non ? Dommage que ça soit pas tous les jours mon anniversaire hein ! D’ailleurs merci pour le trop beau jupon, le plus beau sac du monde, les plantes qui poussent à l’horizontal, mon super nouveau joujou pour prendre des photos instantanées, les 4 livres que j’avais déjà (hihihi) et celui sur Mr Chat que je voulais trop, mon super nouveau cahier de coloriage à baskets, le trop beau collier de Cococerise, mes boucles d’oreilles Wayfarer, toutes les saisons de Nerdz, le pot de Häagen-Dazs… et je sais plus ce que j’oublie mais en tout cas on m’a bien gâté pour mes 300 mois avec une fête digne d’une pub adidas Originals avec toutes les célébrités de mon coeur. Je pense que maintenant je peux arrêter de compter en mois. Fini les body en 18 mois et les nuisettes en 14 ans, je suis adulte il paraît, et même bientôt vieille car l’année prochaine j’aurais plus le droit à la carte de réduction des jeunes de la SNCF maudite.

Je vous montre bientôt tout ça en photo, parce qu’en plus je me suis gâtée moi-même en m’offrant un iPhone 4 noir vraiment tout moche mais qui fait de plutôt chouettes photos. Mes préférées pour l’instant, qui comme d’habitude reflètent toujours un peu ma vie du moment, aussi anodines semblent-elles être…

Bon je reviens bientôt vous montrer mes coloriages et mes nouvelles baskets parce que c’est bientôt la rentrée, et oui et oui et quand certains reprendront le chemin de l’école moi je la quitterais pour toujours, complètement libre et prête – plutôt deux fois qu’une – pour de nouvelles aventures…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Je le veux depuis que je l’ai vu en vrai dans le store American Apparel rue vieille du temple (en allant chercher mes Desert Boots Anniel dans un petit shop à côté) , il venait juste d’arriver. Il n’y avait rien de soldé, alors je me suis contentée de prendre le vernis menthe fraîche comme toutes les autre moutonnes de blogueuses, et en fait je ne l’aime pas. Par contre je ne pense qu’à LUI nuit et jour.

Je veux ce jupon, il me rend folle !

Faire des vidéos pour présenter ses produits c’est… Parfois j’aimerais être ado pour être obligée de demander l’autorisation à ma mère pour acheter un truc, parce que 70€ le jupon AA c’est juste pas possible, faut bien le dire !


Rendez-vous sur Hellocoton !