Disiz!!! Oui, Disiz la Peste, le mec qui pété un plomb à cause de son McMorning revient avec le micro en l’air comme il dit avec un nouvel album.

Après s’être fait discret suite à son album The End dans lequel il faisait des betes de bombes il y’a 3 ans, l’ancien Peter Punk reprend du service. Son nouvel album est attendu pour mi mars et le premier singe Moïse est sortie la semaine dernière.

Ça s’annonce plutôt pas mal à base de bonne lyrics et j’ai plutôt hâte d’entendre la suite.

En parallèle, et pour nous faire rêver un peu, il a décidé de faire comme Kanye West et sortir des Good Fridays (des inédis). Le premier est sur un sample de midnight city de M83 !

Rendez-vous sur Hellocoton !

On nous a demandé ce qu’on comptait faire pour le 14 février, ce qu’on aimerait faire… Alors on a imaginé un parcours de belles vues très “Baskets & Mini-Jupe” . Tout d’abord parce qu’il se déroule dans nos quartiers, on est très fiers et surtout très heureux d’habiter dans les quartiers populaires de la rive droite de Paris, alors autant vous en faire profiter ! Ensuite parce que cette St Valentin on l’imagine avant tout dans la rue, à scruter des oeuvres éphémères main dans la main. Notre journée du 14 février se déroulera en 3 étapes autour de 3 quartiers emblématiques de Paris, à la recherche et découverte des artistes street-art de chacun de ces quartiers. L’important est de garder l’oeil ouvert et surtout de partager ses découvertes du bout du doigt :)

Montmartre (Métro Abbesses) Pour commencer cette journée un peu spéciale on vous recommande de prendre quelques croissants au Coquelicot, tout près du mur des “Je t’aime” cette boulangerie traditionnelle ravira les gourmands, croyez nous et pensez à réserver si vous succombez au brunch !

Dans le quartier des Abbesses et en remontant du coté du Sacré Coeur vous découvrirez de très jolies oeuvres, notamment de belles illustrations collées Rue Foyatier (celle qui monte en longeant le funiculaire)  ou encore des singes poilus tout près des Halles du marché Saint Pierre ! Une fois arrivés au pied de la Basilique, prenez quelques instants pour admirer la vue et lister les monuments que vous reconnaissez, vous verrez ils sont nombreux !

Buttes Chaumont (Métro Botzaris)

Pour digérer rien de mieux qu’une grande ballade dans l’un des plus grand espace vert de Paris, avec vue imprenable sur la butte Montmartre que vous venez de quitter ! Prenez la passerelle suspendue pour rejoindre l’île du Belvédère et son kiosque. Quelques graffs et installations impromptues vous attendent sur la ligne de Petite Ceinture qui traverse le parc du côté du pont de Crimée. S’allonger dans l’herbe fait partie de l’expérience ! N’hésitez pas à fermer les yeux, respirer profondement et écouter le bruit de la nature. S’il fait un peu frisquet, c’est une bonne excuse pour s’enlacer.

Canal St Martin (Métro Jaurès)

Rendez-vous à l’intersection du quai de Valmy et de la rue Jean Poulmarch, face au mur de L’Artazart (du nom de la librairie d’Art qui est à deux pas) pour admirer la dernière oeuvre en mutation. Longez le quai de Jemmapes et arrêtez vous pour déguster quelques verres de bon vin en terrasse du Valmy. Un petit rade assez hype avec vu sur le canal. L’ambiance est à la bonne franquette et la carte plutôt fournie. N’hésitez pas à sortir le grand jeu avec un bon blanc pour surprendre mademoiselle, ou monsieur ! Remontez paisiblement le long des berges, grimpez en haut des ponts et scruter les marches pour ne pas rater un joli pochoir ! Levez les yeux au ciel et admirez un sompteux couché de soleil plein de couleurs. Réfugiez vous ensuite au chaud devant une bonne toile au MK2 Quai de Seine ou Quai de Loire et optez pour les pop-corns à partager ;)

Pour d’autres idées de St Valentin à deux, regardez la carte interactive

Rendez-vous sur Hellocoton !

En regardant comme ça, ca peut paraître dérisoire mais 2012 est une vrai année temps fort pour les équipementiers sportifs. Adidas, la marque aux trois bandes à pris l’avantage grace à son statut de partenaire des Jeux Olympiques de Londres et à déjà pu commencer sa promotions il y’a quelques mois. Rappellez vous, à J-365, Snoop Dogg, Warren G, ou encore Phillips Idowu étaient all 2012 !

Et puis cet hiver, on a pu voir des athlètes qui courent en vert dans les champs du spot BP Fueling the Future, ou bien dans Life Flows Better de Visa ! Regardez bien, pas une virgule ! Rien.

Subtile, certes, mais qui ne passe pas non plus inaperçu et qui profite bien à adidas. Du coup, Nike a profité des fêtes et surtout de la nouvelle année pour lancer en grande pompe son “Make it Count”. Une punch line qui sonne le glas d’une année sportive, et qui laisse entendre une floppé d’action média. A défaut d’être sponsors, au temps envoyer du bois.

Lancé le premier janvier, cette vidéo est accompagnée en puissance sur les réseaux sociaux. Coincidence, le compte @Nike qui s’anime au même moment, et l’ensemble des pays ( dont @NikeFrance) ont harmonisés au global et sur tous les sports leur communication. Bah, oui, cette année Nike va la Make it Count !

Pendant les sept mois qui nous séparent des Jeux Olympics de Londres je pense que Nike va continuer de nous arroser de beaux spots, de campagnes sur réseaux sociaux et autres images qui nous font rever. Tout ca pour se faire voir et palier à son statut de “non sponsor”.

Campagnes sur les réseaux sociaux tel que Nigel Sylvester, pro du BMX, qui lance des encouragement et des défis à des comptes twitters ici, , ou encore par là. Un peu à la manière d’Old Spice, et ce n’est pas un reproche puisque c’est la même agence. Peu de vu certes, mais des stratégies identiques vont surement appraitre sur des sports un peu plus médiatique.

Ces belles histoires elles ont également commencé au Japon, pays ou lequel Nike à du ajuster sa communication depuis les incidents de mars dernier (même si les prises de paroles étaient plus ou moins adapter au marché auparavant). Leur première prise de parole était New Beginnings où comment renaître de ses cendres.

Du coup, comme à l’international, le pays du soleil levant à eu le droit à sa version locale du Make it Count: Own Tomorrow.

Ce nouveau spot : Half Glass un peu plus focus sur le running et plus particulièrement l’Ekiden (discipline purement japonaise déjà mise à l’honneur avec Run FWD) dont les championnats viennent de commencer. Plus personnel, doux et societal (comme dirait SportsMarketing) ce spot reste quand même sur les codes, de manière moins agressifs, introduits à l’internationale.

En France, c’est notre Tony Parker nationale qui s’affiche avec l’or ou rien. Timing parfait avec la reprise de la NBA.


Dommage cependant son background twitter est sponsorisé Tissot.

Alors, 2102, Make it Count ! En tout cas j’espère !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Aujourd’hui c’est l’anniversaire de mon acolyte de blog,  et comme il a près de 1000 amis qui le lui ont souhaité sur facebook ou twitter je me suis dit que j’allais lui écrire un petit mot ici, il y a moins de monde !  Un Supa bon anniversaire Victor !

J’en profite pour relayer une info que je viens d’avoir dans ma boîte mail.  Mon magasin parisien préféré, le Centre Commercial, collabore avec la marque Jojo Messenger (que les amateurs de Fixie connaissent bien) pour proposer en exclusivité une ligne de sacs & accessoires. Toutes les pièces sont fabriquées en France, à Romainville, et sont conçues dans un atelier artisanal spécialisé dans la maroquinerie. Et c’est plutôt TRES joli à voir ! N’est ce pas ?  Ce bleu… mais ce bleu !!! Juste magnifique.

Du dessin à la création, Jojo Messenger imagine des sacs à dos, messengers, cabas et accessoires adaptés au mouvement urbain. Inspiré des sacs de coursiers de San Francisco, la collection répond à l’adage « Form follows function ».

Ils sont beaux et en plus ils sont bio ! Les sacs sont conçus dans des matières inusables telles que la toile de cordura et sont doublés en bâche de protection. Le cuir, quant à lui, est tanné aux extraits végétaux.

N’est ce pas le cadeau (d’anniversaire ou de Noël) idéal pour un petit mec qui porte des baskets ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Lacoste L!VE, la collection décalée et urbaine de Lacoste vient de sortir deux videos mettant en avant la ville de Berlin à travers des portraits. Sigurd l’architecte nous propose un Berlin écolo et un peu archy avec des beaux espaces design à visiter. Stini elle nous présente un Berlin nocturne sous l’angle de la fête et des œuvres qu’elle créée.

Un bon moyen de découvrir la ville, ses univers et ses tendances au travers de ses gens et de lieux sympa. Des endroits non conventionnels mais chic, qui permettent aussi de mettre en avant différemment la collection.

Lire la suite »

Rendez-vous sur Hellocoton !

Etre fidèle et passionnée a du bon. Ce soir j’étais invitée par la super équipe Veja à découvrir la collection Printemps-Eté 2012. Comme à chaque fois j’y suis allée avec beaucoup d’enthousiasme, d’envie et de curiosité et comme toujours j’en ressors en ayant vraiment hâte de recroiser les modèles repérés en magasins… Grande nouveauté de l’été : des sacs très féminins, mais aussi de nouveaux coloris : un joli vert émeraude, du bleu Klein… tout ce dont on a déjà envie !

Je vous laisse découvrir cette collection en images, j’ai pu inaugurer les 8 méga pixels de mon tout nouvel iPhone – enfin Blanc – dans le très joli showroom des bureaux Veja !

Ça va être dur d’attendre n’est-ce pas ? Pour ma part je vais affronter l’hiver avec les SPMA Camel, enfin ! J’avais un peu délaissé les baskets ces derniers mois au profit d’une ribambelle de bottines (camel d’ailleurs) mais je sens que j’ai besoin de retourner à mon premier amour pour me sentir bien dans mes baskets !

J’alternerais avec mon gros coup de coeur de la saison, ces jolies bottines Mont St Michel que je ne quitte plus et mes Bottes Gardiane ! Et vous, dites moi, quelles jolies chaussures trônent à vos pieds ?

Sinon, ce dimanche, 20 novembre, je serai au Centre Commercial pour rencontrer les 6 jeunes designers de mobilier contemporain pour l’exposition « Hors Série ». Chaque créateur présenté ne fabrique ses pièces qu’en édition limitée. Pour l’occasion le shop sera ouvert de 14h à 19h et proposera, à l’heure du thé, une dégustation de macarons, infusions et jus de fruits bio. Si vous venez aussi, laissez moi un commentaire ! Et si vous ne pouvez pas venir je vous invite fortement à vous balader du côté du e-shop !

Rendez-vous sur Hellocoton !

A Londres, du coté de Shoreditch, se cache un super showroom Nike, le 1948. Immenses espaces, quelques portants, musique sympa et un semi terrain de basket sont présent pour mettre en avant les meilleurs produits de la marque coté Sportwear. Un mix entre art et sport, avec une très belle mise en avant de la gamme running Gyakusou.



Lire la suite »

Rendez-vous sur Hellocoton !

Il y a deux semaines je suis allée passer une journée à Toulouse et plus précisément sur le stand Dockers des Galeries Lafayette, pendant que Victor était lui, aux Galeries de Bordeaux. Nous avions une mission assez spéciale : être les stylistes du stand pour la journée afin de donner des conseils aux clients. Vous le savez, le chino ça me connait et ça connait mon homme depuis un moment déjà.

Le chino c’est le nouveau jean, une coupe loose qui a du style (un peu plus large en haut qu’une coupe droite, et un peu plus ajusté en bas) dans lequel on se sent bien, qui se porte avec tout et devient facilement LA pièce qui donne de l’allure à la tenue. Aux beaux jours, porté avec un T-shirt blanc et une paire d’espadrilles c’est la tenue idéale pour flâner en terrasse. Quand il fait un peu plus frais il est juste parfait avec une chemise en jean et une paire de Deserts Boots sable.

Bref, le chino c’est LA pièce qu’il faut arboré pour ne pas être has been au printemps-été 2011, certain ont pris de l’avance cet hiver et d’autres se rattraperont à l’automne car je suis sûre que cette pièce va nous accompagner encore un bon moment.

Mes conseils ? Qui dit chino dit ceintures et ourlets obligatoires, on doit voir et soutenir sa forme, il dessine l’allure. T-shirts, polos : rentrés à l’intérieur du pantalon, chemises : un pan rentré afin d’apercevoir la ceinture. Il se porte impérativement retroussé, on ne cache plus ses chaussures, on les choisi avec soin ! On est en été ou presque, osons les vraies couleurs, out le noir ou le gris. Mon préféré : indéniablement le vrai bleu que porte Bastien (qui a joué les mannequins pour l’occasion et je l’en remercie) ci dessous, j’aime également beaucoup le rouge. Si vous le choisissez camel, détonnez en l’accessoirisant avec une ceinture bleu klein, si vous le choisissez bleu marine osez le couper avec une ceinture coquelicot et jouer le jeu marin jusqu’au bout avec une marinière ou une paire de chaussures bateaux !

Les pièces Dockers m’ont étonnées, je savais la marque de qualité, je m’attendais donc à ces belles matières mais je ne la pensais pas aussi près des tendances actuelles,  je vous invite à découvrir les trois nouvelles coupes D-Fit « plus ajustées » de leur chino (D0, D1, D2) que vous pouvez voir sous toutes les coutures dans les vidéos sur le site dockers.com , vous pouvez aussi suivre l’actualité de Dockers sur Facebook.

Alors le chino les garçons vous l’avez déjà adopté ou vous allez vous y mettre ?

Pour ma part, je les collectionne : corail, bleu klein, blanc ou camel je choisi la couleur en fonction des chaussures que j’ai envie de porter ! Mes must-have : nu-pieds Mellow-Yellow, derbies Anniel et baskets Veja (évidemment). Et pour satisfaire les filles qui sont arrivées jusque là voilà quelques photos !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Un titre à double sens, parce que je suis comme ça moi, pleine de contradictions. Il faudrait que je mette ma présentation à jour car je ne m’y reconnais plus tellement. Bientôt un an que je ne suis plus étudiante et que je travaille pour de vrai. J’ai quitté France Telecom après 6 ans de dur labeur en agence, j’ai d’abord travaillé chez Sarenza et maintenant je me plais bien chez Bourjois. Mais rassurez-vous je suis toujours curieuse, attachante, enjouée et passionnée. J’ai un nouveau compte Twitter et une nouvelle page Facebook, 2 adresses que je tape bien plus souvent que celle-ci. Bientôt un an que j’ai vendu mon iMac car je ne trouvais plus le temps d’allumer l’ordi en rentrant, mais entre temps j’ai quand même acheté le dernier Macbook Air 11 pouces, parce que je me suis dit que ça serait plus facile avec un petit ordi, que je pourrais bloguer sur le pouce, mais en fait non. Je suis bien trop perfectionniste, c’est d’ailleurs pour ça que je vais écrire ce billet d’une traite et cliquer sur “publish” sans me retourner.

Si je reprends le clavier ce n’est pas juste pour remettre mon CV à jour , vous vous en doutez non ? C’est pour quelque chose de très important. Quelque chose que je n’aurais jamais cru possible, bien plus que le fait de reprendre la parole ici après quasiment un an de silence.

Au top de mon classement de groupes préférés, pas ceux du moment mais bien mes préférés dans le temps, depuis que je suis petite il y a les Beach Boys et les Beatles (et en troisième position je dirais Queen parce que “it’s a kind of magic” a toujours quelque chose de magique pour moi), rien de très original me direz vous mais je n’y peux rien, je suis comme ça – aussi. L’autre jour après être sortie du ciné pour “Minuit à Paris” le dernier Woody Allen je me suis demandée quelle était “ma belle époque” celle où j’aurais vraiment aimé vivre, je n’ai pas vraiment eu besoin de réfléchir, je me dis souvent que j’aurais adoré être ado dans les années 60 en Californie, pour être la groupie numéro 1 des Beach Boys, vivre dans un mini van Volkswagen pour les suivre en tournées et faire des “hiiiiii” plus fort que toutes les autres groupies. La musique des Beach Boys représente tout ce que j’aime dans la musique, des mélodies entêtantes qui font bouger la tête en rythme sans même que l’on s’en rende compte, des beaux garçons avec des voix de garçons qui donnent envie de répéter tout ce qu’ils racontent, un décor de chansons qui sent bon le sable chaud, un style léger qui sonne comme un air d’optimisme.


The Beach Boys – Good Vibrations par scootaway

Vous l’aurez compris, les voir en concert j’en rêve depuis toujours. Et ce rêve va se réaliser le 6 juillet 2011 au Grand Rex à Paris. Je vais voir les Beach Boys, je vais les entendre, je vais faire “hiiiii” même s’ils ne ressemblent plus aux surfeurs qu’ils étaient, même si Brian Wilson ne sera pas sur scène avec eux. Je suis persuadée que je ne suis pas la seule petite fille a avoir rêvé des garçons de la plage, alors je vais faire 2 heureux puisque j’ai 2 places à vous faire gagner !

Pour jouer dîtes moi simplement quel est le titre des Beach Boys que vous préférez et si vous m’expliquez pourquoi c’est encore mieux. Je suis sûre que grâce à vos commentaires je vais encore faire de belles découvertes.

PS 1 : Ils joueront aussi à la Grande Motte le 16 juillet, à Carcassone le 17 et à Patrimonio en Corse le 18.

PS 2 : Entre l’été 1966 et le début de l’année 1967, les Beach Boys ont enregistré, au cours de plusieurs séances, un grand nombre de chansons et de démos pour l’album “SMiLE”, qui devait succéder à “Pet Sounds”, le chef-d’œuvre publié par le groupe en 1966. Finalement, le résultat de ces sessions a été mis de côté et “SMiLE” n’est jamais sorti. En collaboration avec Al Jardine, Mike Love et Brian Wilson, trois Beach Boys originaux, Capitol/EMI a élaboré “The SMiLE Sessions”, qui sortira en 2011 aux formats physique et digital.

PS 3 : Je ne dirais plus jamais que j’arrête de bloguer, je ne dirais plus jamais que je ne verrais jamais les Beach Boys en concert, et je vais essayer de repasser ici plus souvent (si vous voulez).

 

EDIT : Je viens de faire un vrai tirage au sort et c’est Titlap qui a laissé le dernier commentaire qui est l’heureux chanceux qui va voir les Beach Boys avec la personne de son choix le 6 juillet au Grand Rex !
 

Rendez-vous sur Hellocoton !